AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 andie + soirée posée entre filles (flash-back)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Juliette Delcourt
MESSAGES : 289
ARRIVE(E) LE : 01/12/2013

MessageSujet: andie + soirée posée entre filles (flash-back)   Mer 4 Déc - 1:13


Quand je n'ai pas cours c'est un peu la fête et aujourd'hui c'était le cas. Alors, grasse matinée, footing, douche, jogging et ma journée devant la télé à regarder tout et n'importe quoi. Le vrai pied quoi. Programme télé ? Film à l'eau de rose, pub, bande annonce, pub, pub, gossip girl et chaîne de musique pour pouvoir bouger un peu. Je regarde l'heure, enfile une veste et mes baskets direction la supérette du coin, j'avais proposé à Andie de passer une soirée cool à la maison, mais je n'avais rien dans le réfrigérateur, rien d'affolant, Betty la gérante de cette petite boutique est toujours là pour me sauver la mise. Deux, trois bricoles bonnes pour la santé achetées, je retourne d'un pas rapide à mon appartement, afin de retrouver la chaleur qui ne court pas les rues en ce moment. Je jette ma veste sur un fauteuil et me dirige vers la cuisine afin de ranger mes courses. Je sors un plat et y met des bonbons, je repars dans le salon avec celui-ci dans les mains. Il m'arrive d'être très gourmande, surtout quand je suis seule. Je prends des bonbons sans vraiment pouvoir m'arrêter. Je repense au fait qu'Andie vient ce soir, je repousse le plat, c'est vrai quoi, si j'ai fait des courses ce n'est pas pour tout finir avec dix-neuf heures. Par conséquent, il fallait que je pense à autre chose, ce qui n'est pas compliqué avec tout ce qui m'entoure. Je prends ma télécommande et augmente le volume de la chaîne de musique. Me voilà en train de danser au plein milieu de mon salon en prenant tout objet pour un semblant d'instrument de musique. Au rythme de la musique je fais un demi-tour, je me retrouve face à Andie qui venait d'arriver et qui avait surement essayé de sonner, mais avec ce bruit je n'avais rien entendu. Un cri sorti de ma bouche, assez aigu même. « Oh mon dieu ! Tu m'as fait trop peur ! ». Je pose ma main sur mon coeur et coupe le son, je relève la tête et lui lance un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Andie Pritchard
MESSAGES : 154
ARRIVE(E) LE : 02/12/2013

MessageSujet: Re: andie + soirée posée entre filles (flash-back)   Ven 6 Déc - 1:29

Une nouvelle vidéo venait d’être mise en ligne sur ma chaîne beauté/mode YouTube. J’espérai de tout mon cœur que  cela plaira à mes abonnés, et je souhaitai aussi recevoir des retours positifs. J’appréciai le monde de YouTube, faire des vidéos, c’était devenu une passion. Et heureusement pour moi, mon colocataire ne fut présent lors du filmage de cette fameuse vidéo, sinon, il m’aurait taquiné. Et aujourd’hui, une grosse journée m’attendit. Je comptai passer la journée, du moins, la soirée chez ma meilleure amie, Juliette. Mais avant que les festivités ne commencèrent, le Karen’s Café m’appelait. Je m’habillai donc, en mettant ma tenue de travail tout en voyant l’heure passer à une vitesse monstrueuse. Ca allait tellement vite. Je sentais que je serai en retard à des kilomètres à la ronde. Je pris mon sac et partis en vitesse. J’habitai au sud de la ville, et le Karen’s se demeurait être à l’Est. Heureusement, le bus arriva en même temps que moi. Je m’installai au fond, enfonça mes écouteurs dans mes oreilles, puis écouta la musique qui passait à la radio.

Puis l’arrêt où je devais descendre, j’appuyai sur le bouton, regardant l’heure une dernière fois. Sauf que ce chauffeur, ne s’arrêta pas. « LES PORTES ! » criai-je dans tout le bus. Il les ouvrit, un faux sourire se laissait apparaître sur mon visage. Même pas capable de s’arrêter au bon endroit ce gars. Au loin, je vis le Karen’s Café, et là, je me mis à courir, comme une gazelle. J’étais à l’heure, ni en retard, ni en avance. « Bonjour ! » Je fis un sourire à mes collègues, et partis faire mes commandes. […] La journée passa. C’était enfin l’heure de retrouver Juliette. Heureuse, oui, je l’étais. J’adorais cette fille, c’était la personne qui s’avait tout de moi, qui me connaissait mieux que quiconque. Donc quitter le travail pour la retrouver ceci me faisait sourire. J’y allai à pied, ayant pas envie de reprendre le bus encore une fois. Si je tombai sur le même chauffeur ? Oh non, partir à pied était une bonne idée.

Elle habitait à la grandview residences. Pas très loin de là où je logeai. Une fois arriver devant sa porte. J’entendis de la musique à fond. Avait-elle invitée des gens sans me prévenir ? Je ne savais pas. Je sonnai, toquai, à plusieurs reprises, mais rien. Pourtant je savais qu’elle était présente chez elle. Donc je rentrai. Et là. Je la voyais danser au milieu de son salon. Je fermis la porte derrière moi, admirant la scène. « Oh mon dieu ! Tu m'as fait trop peur ! » Je riais. Je posai mon sac. J’essayai de me canaliser du mieux que je pouvais, mais c’était impossible. Impossible de ne pas rire. « C’était si beau ! » Je pris une courte pause pour reprendre mon calme. «  Pas la peine de te demander si tu vas bien, je connais déjà la réponse. » Je vis des bonbons. Miam, bonbons ! « Je peux ? » lui demandai-je tout en me servant sans qu’elle m’y autorise. « Quoi de beau sinon ? Au fait, j’ai toquée plusieurs fois tu n’ouvrais pas donc je me suis permise de rentrer comme ça, tu ne m’en veux pas ? » J’étais assez gênée d’ailleurs, sauf que je ne le montrais pas trop.

_________________________________________
be you ♡
In the shadow of your heart, La nausée, oui, la boule dans la gorge, oui, les larmes brûlantes dans les yeux, oui. Mais pas cette sensation que quelque chose se déchirait dans ma cage thoracique.❞


Dernière édition par Andie Pritchard le Lun 23 Déc - 0:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Juliette Delcourt
MESSAGES : 289
ARRIVE(E) LE : 01/12/2013

MessageSujet: Re: andie + soirée posée entre filles (flash-back)   Ven 6 Déc - 23:48

Andie est la première amie que je me suis faite à Tree Hill et sans aucun doute également la plus fidèle. Quand j'ai besoin de quelque chose, elle est toujours là et inversement. J'adore passer du temps avec elle, nos vies ont pris des chemins différents et il est maintenant plus difficile de nous voir. Mais Andie c'est mon âme soeur et je ressens toujours l'envie de la voir. On s'amuse ensemble, elle me fait sourire et le moral remonte toujours quand je suis avec elle. Elle a fait le choix d'arrêter les cours et de rentrer dans la vie active avec son blog de mode, ainsi qu'avec son boulot au café de la ville. Moi j'ai continué l'école, ainsi que le basket. Par conséquent, il faut que je fasse souvent des déplacements, pour être honnête je suis plus souvent dans un véhicule que chez moi. Bientôt j'aurais fini l'université, enfin !, et je serais alors plus souvent à Tree Hill. Pour le moment je fais avec et lorsque j'ai du temps libre je le passe avec Andie, chez elle, chez moi ou même au Karen's café où je me fais un grand plaisir de me faire servir par cette chère blonde.

En me retournant et en voyant seulement ses joues, je savais qu'elle était morte de rire. Je fais une grimace. « Vas-y, rigole rigole ! On a quand même frôlé la crise cardiaque, ce qui signifie urgences, file d'attente et par conséquent soirée de merde ». Pour répondre à son faux compliment, je lui souris de nouveau et fais une salutation comme au théâtre. « Pas la peine de te demander si tu vas bien, je connais déjà la réponse ». « Bah écoute, comme tu le vois, ça va plutôt bien, je commençais un peu à m'ennuyer, mais maintenant que tu es là ça va aller mieux ! » Je m'approche d'elle d'un pas rapide et l'enlace tout en lui déposant un bisou sur la joue. « Et toi alors ? Ta journée, ton boulot ? Raconte-moi tout ! » Avant même de répondre, elle s'éloigne de moi et va se servir dans les bonbons. « Oui bien sûr tu peux, je les ai achetés pour toi, même si je les ai un peu entamés » Je sens son regard se poser sur moi. « D'accord, je les ai bien entamés, mais il y a un effet d'optique aussi ! Le récipient est grand alors, on dirait qu'il y en a plein de mangés ! » « Quoi de beau sinon ? Au fait, j'ai toquée plusieurs fois tu n'ouvrais pas donc je me suis permise de rentrer comme ça, tu ne m'en veux pas ? » Je retourne m'asseoir sur le canapé et prend un oreiller contre moi. « La musique fait tant de bruit que ça ? Oulala, la grand-mère du dessus va tirer la gueule. Pour la porte ne t'en fais pas, si tu aurais dû attendre que je t'ouvre, tu serais devenue une stalagmite ! » Je lui fais signe de venir avec moi sur le canapé. « Surtout oublie pas les bonbons ! Toute la semaine je suis en stage en ville, alors toute la semaine je suis ici, que du b-o-n-h-e-u-r ! J'ai vu que tu avais publié une vidéo, je n'ai pas eu le temps de la voir encore, je te donnerais mon avis plus tard si tu veux ! »

Je suis pas très gentille, je t’afflige du travail en répondant rapidement, mais j'étais motivée !  

_________________________________________
❝ la vie n’a pas un sens prédéfini.
tu dois créer un propre sens à ta vie ❞

je ne sais pas si c’est maman qui avait raison ou si c’est le lieutenant Dan, je sais pas si nous avons chacun un destin ou .. si nous nous laissons porter par le hasard comme sur une brise mais je crois que c’est peut-être un peu des deux peut-être un peu des deux arrive en même temps.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Andie Pritchard
MESSAGES : 154
ARRIVE(E) LE : 02/12/2013

MessageSujet: Re: andie + soirée posée entre filles (flash-back)   Dim 22 Déc - 4:49

« Vue sous cet angle, il est vrai que c’est de moins en moins drôle… Mais ta réaction était si… je ne trouve même pas les mots pour expliquer à quel point c’était magnifique ! » J’aimais ce côté drôle chez Juliette, avec elle, je ne m’ennuyais jamais. J’étais toujours en train de rire, jusqu’à en avoir mal au ventre. Et c’est ça qui me plaisait, j’adorais rire. J’étais le genre de fille joyeuse, ne pas rire durant une journée, ça pourrait me déprimer. Or, je suis certaine qu’avec  Juliette je ne de déprimerait pas. Je souriais, comme d’habitude, tout en mangeant quelques bonbons. « Tu m’as manquée aujourd’hui, j’ai pensée à toi toute la journée. » Je la fixais, droit dans les yeux avant de la prendre dans mes bras. Qu’est-ce que je l’aimais cette fille. Même si au début je me rapprochais d’elle pour faire plaisir à mes parents, je venais de comprendre qu’en fait, il y avait une fille formidable qui se cachait sous ce physique ravageur. « Aujourd'hui au travail j'étais pas motivée, j'ai eu un mauvais réveil. Tu vois ce que je veux dire.  » Je soupirais, déposant mon regard vers le sol.

« Sinon, toi t’as fait quoi aujourd’hui ? » Je souriais, tout en mettant plusieurs bonbons dans la bouche. Miam qu’est-ce que c’était bon ! J’adorais toutes les friandises. Mon entourage savait que j’étais du genre gourmande, qu’il ne fallait jamais déposer quelques bonbons devant moi, car je dévorais tout. « Laisse-moi deviner, t’as fait du basket ? » Je savais que Juliette adorait le basket, donc cette activité était la première pensée qui me venait en tête. « Ou alors tu as dormis toute la journée, comme une grosse flemmarde ? » Je fis un léger sourire en coin. « Ne t’inquiète pas, moi oublier les bonbons ? Tu me connais mal ! » Je continuais de manger des friandises pendant qu’elle me parlait. Je l’écoutais me dire qu’elle était en stage en ville. Personnellement moi, je travaillais en ville donc ça allait pour le transport. Même si parfois, je n’avais pas envie d’aller au café, car l’envie n’y est pas. Sauf que je ne le laissais paraître. Puis avec mes vidéos, mes petites sorties la nuit, je manquais terriblement de sommeil. Heureusement que j’ai investie dans un anticerne pour ne pas que l’on voit ça.

« Non ! Ne  regarde pas ma vidéo en ma présence, je vais être gênée. » dis-je en mordillant ma lèvre inférieure. « Et niveau basket, c’est quand que tu comptes mettre la honte aux garçons ? » Mon esprit de compétitrice venait d’être activé. « Tu devrais faire un match contre Adam, tu sais mon coloc, ça pourrait être sympa. Et en plus si tu gagnes, franchement, je serai fille la plus heureuse du monde ! »  Je voulais que si jamais, un jour, Juliette fait un match contre Adam, lui mette la misère que je puisse me foutre royalement de lui. Ca pourrait être sympa à voir, je pourrais payer pour y assister. « Sinon, tu nous as prévue quoi pour ce soir ? Un bon programme j’espère, mais te connaissant, ça promet d’être super ! » J’étais enthousiaste à l’idée de dormir chez Juliette, ce n’était pas la première fois, j’avais vraiment besoin d’une nouvelle bouffer d’oxygène pour changer de mon train de vie du moment qui était métro, boulot, dodo. « Je te l’ai déjà dit, mais j’avais si hâte d’être avec toi, tu m’as trop manquée… » Je lui déposai un doux baiser sur sa joue puis mit un bonbon dans ma bouche.

Franchement je m'excuse de ce si long retard, mais avec les cours j'ai eu du mal à rp, en plus ma réponse n'est pas des plus géniales, si tu veux que je modifie quelque chose n'hésite pas à me le dire  :kawai:

_________________________________________
be you ♡
In the shadow of your heart, La nausée, oui, la boule dans la gorge, oui, les larmes brûlantes dans les yeux, oui. Mais pas cette sensation que quelque chose se déchirait dans ma cage thoracique.❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Juliette Delcourt
MESSAGES : 289
ARRIVE(E) LE : 01/12/2013

MessageSujet: Re: andie + soirée posée entre filles (flash-back)   Dim 22 Déc - 20:51

Je m'entends si bien avec Andie, c'est même un peu bizarre parfois. De temps en temps on se chamaille, mais rien de bien sérieux, on est plus souvent à rire, à se faire des câlins, des bisous, une relation assez fusionnelle. Alors, quand elle me dit qu'elle avait pensé à moi toute la journée, je lui fis un grand sourire. « Tu sais, toi aussi tu m'as manqué ! » Je la sers contre moi, je profite un peu, avec nos deux emplois du temps combinés il est parfois dur de programmer quelque chose ! Là avec les fêtes qui approchent et les pseudos-vacances que j'ai, on va pouvoir sortir entre filles. « Je hante tes pensées en fait, tu me désires à chaque seconde de ta vie ! ». Je rigole légèrement. Ok, je sors. J'aimais bien dire un peu n'importe quoi, avec elle je n'avais pas peur de me cacher, ce qui est l'inverse de mon caractère naturel. Avec Andie, je me sentais libre, je pouvais faire ce que je voulais lorsque j'étais avec elle. « Tu devrais faire comme moi pour te réveiller ! Un petit footing tous les matins ça te remet les idées en places, fais-moi confiance ! »

« Moi ? » Je fis mine de réfléchir pour lui faire comprendre que ma journée ne fut pas très chargée. « Pour être honnête je n'ai pas fait grand-chose ! » Je m'assoie sur le canapé, croise les jambes en serrant l'oreiller contre moi sans pour autant quitter Andie du regard. « Non même pas ! Il fait un peu froid pour aller au Rivercourt, mais j'ai été courir un peu, si je continue comme ça, je vais bientôt attraper un rhume ! » Le sport a une grande part dans ma vie, si je n'en fais pas je me sens mal, c'est pour moi le moyen de me lâcher un peu, de décompresser un peu quoi. Faire du sport fréquemment c'est souvent dur, mais c'est un mal pour un bien, ça me permet d'avoir une bonne conscience lorsque je mange, lorsque je cède à la tentation quoi. Lorsque je vois des biscuits, j'ai toujours l'impression qu'ils m'appellent, qu'ils me tentent, qu'ils me supplient de les manger, alors évidemment je le fais. C'est d'ailleurs en voyant Andie revenir avec le récipient de bonbons que j'ai l'appétit qui monte. Je plonge ma main dans le plat et en sort une poignée de friandises que je commence à manger. « Pour ta vidéo, je la regarde dès que tu quittes l'appartement alors, tu vois quand je te regarde faire ça, tu es un peu mon rayon de soleil de la journée quoi ! »

Je rigole à sa remarque, je sais qu'Andie aime beaucoup le basket, mais malheureusement elle ne le pratique pas souvent. « Tu sais, les gars ont un peu peur de jouer contre les filles. C'est pour leur image ! Ils ne comprennent pas comment c'est possible que des filles soient plus fortes qu'eux. Si un jour je joue contre ton coloc, tu joues aussi ! Et dans mon équipe. » Bon bien sûr, je la coacherais un peu avant, car si on perd, je sais qu'elle me détestera. « Il est prof de sport au lycée en plus, non ? Cela veut dire qu'il s'y connait un peu en plus ! » Je lui souris et passe mon bras autour d'elle et pose ma tête sur son épaule avant de la relever pour lui causer. « Une soirée un peu flemmarde ça t'irais ? J'ai des pizzas à réchauffer, de la glace, des gâteaux, des bonbons ... » je regarde le récipient « ... bon ok, on en a plus beaucoup. Par le temps qui fait, mon endroit préféré c'est mon lit, alors je ne te propose rien de très brutale ». Je lui souris et lui rend le baiser qu'elle m'a donné avant de reposer ma tête sur son épaule. [...] On a finalement choisi de regarder un film, le genre de DVD que seules les filles aiment, des trucs un peu comme dans les contes de fées. Avant de s'installer on avait réchauffé les pizzas et on avait emmené tout ce qui était comestible dans ma chambre, afin de manger posées dans mon lit. Ma petite blonde d'amour est partie chercher les pizzas qui étaient maintenant chaudes, pendant que moi j'installe le film. On mange et on regarde le film, rien de bien extraordinaire. [...] J'ouvre les yeux, le générique défile, je comprends alors que je me suis endormie, combien de temps je ne sais pas trop. Je tourne la tête et vois Andie dormir également. Je lui dépose un baiser sur la joue avant de me lever, d'enlever le DVD et de mettre de la musique à la place. Je me met debout sur mon lit, au-dessus d'elle, je lui prends ses mains et tente de l'attirer vers moi. « Andie, on ne peut pas rester comme ça, on va passer pour des vieilles sinon, on s’est endormie devant le film là ! Il faut qu’on bouge pour se réveiller un peu, aller viens ! »

_________________________________________
❝ la vie n’a pas un sens prédéfini.
tu dois créer un propre sens à ta vie ❞

je ne sais pas si c’est maman qui avait raison ou si c’est le lieutenant Dan, je sais pas si nous avons chacun un destin ou .. si nous nous laissons porter par le hasard comme sur une brise mais je crois que c’est peut-être un peu des deux peut-être un peu des deux arrive en même temps.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Andie Pritchard
MESSAGES : 154
ARRIVE(E) LE : 02/12/2013

MessageSujet: Re: andie + soirée posée entre filles (flash-back)   Lun 23 Déc - 0:53


Je continue de regarder Juliette, quand je remarque qu’elle était incroyablement bien coiffée. Oui, un détail, petit, mais qui change la donne. J’aime beaucoup son style de fringues, il est très vraisemblable au mien, donc  ça fait que j’apprécie tout chez elle. Après, pour les goûts je ne sais pas trop si nous aimions les mêmes choses, nous avons les bonbons en commun, et le basket. C’est déjà beaucoup. « Heureusement que je t’ai manqué, si tu me mettais un vent je t’aurais fait la gueule toute la soirée ! » Je tire la langue, avant de laisser échapper un petit rire.  Elle me remonte le moral. Ce matin je n’étais pas dans mon assiette, et là, il suffit juste que je l’admire danser pour rigoler. Elle trouve tout le temps le truc dont j’ai besoin pour que je sois heureuse, que je rigole. C’est pour ça que Juliette se démarque de mes autres amies, c’est pour ça que c’est ma meilleure amie. Toujours là pour moi quand ça ne va pas, elle me connait mieux que quiconque. Parfois, je remercie la rencontre de nos parents, car grâce à eux, j’ai rencontré une fille formidable, une fille que je ne suis pas prête d’abandonner. « Un footing le matin, mais tu es folle toi ! J’ai besoin de sommeil, tu devrais essayer de dormir plus souvent, ça fait un bien fou. Puis ce temps ne me donne pas envie de courir. » Je suis surprise, sous le choque. Courir le matin, non, elle sait que jamais de la vie je ne ferai ça. Plutôt mourir. Je suis du genre flemmarde quand il s’agit de courir. Je hais ça. Mon sport préféré c’est le basket et Juliette est la première à le savoir. Enfin, je ne sais pas y jouer, mais je connais la moitié des règles. « Et arrête de courir dehors avec ce temps, tu vas tomber malade. Si tu es malade pour les fêtes ça ne va pas le faire ! Je compte bien passer le nouvel an avec toi, donc t’as intérêt à ne pas chopper un rhume ou je ne sais pas quoi ! » Je parle d’une voix douce, tout en déposant ma main dans sa chevelure.

Puis nous parlons de mon colocataire. Adam Levy. Un jeune homme, professeur au lycée de Tree Hill. Une personne que j’apprécie, mais qui parfois me taquine un peu trop au sujet du basket. « Euh… Moi dans ton équipe ? Mauvaise idée je pense. Sauf si tu veux le laisser gagner, et ça, hors de question ! » Je suis une mauvaise perdante, et si jamais Juliette joue contre Adam, et qu’elle perde, je sais que je le prendrai mal, car je veux qu’elle lui mette la misère que je puisse le taquiner à mon tour. « Ouais il est prof au lycée du coin. Il s’y connait surement, mais toi t’es au dessus de tout le monde à mes yeux. » Et elle passe son bras autour de moi tout en posant sa tête sur mon épaule. Je me laisse faire, tout en souriant. « Ca me dit bien, en plus je n’ai pas envie de cuisiner donc… » Je ris, une nouvelle fois, puis je repris. « Oui ton lit ! Ca va me réchauffer j’ai froid ! » Je suis toute heureuse. J’ai froid, je grelotte, j’ai qu’une envie c’est m’installer dans un lit bien douillé, devant un bon film, tout en mangeant des cochonneries. […] Une fois dans sa chambre, j’installe mon sac par terre, au pied du lit, puis m’y installe. « Je vais mettre mon pyjama, je reviens. » Je pars dans sa salle de bain pour me changer, et reviens quelques minutes plus tard avec les pizzas qui étaient bien cuitent. Puis on regarde donc un film, je termine ma pizza ne lâchant pas des yeux l’écran qui est en face de moi. Sauf que mes yeux commencent à se fatiguer. Je résiste, ne voulant pas dormir aussitôt, mais c’était plus fort que moi.

Je m’endors, mais, je sens qu’une personne vient de me faire un bisou sur la joue. Juliette, surement. Et de la musique se lance. Mes yeux s’ouvrent petit à petit, la voyant au dessus de moi, me prenant mes mains pour m’attirer vers elle. « Mon dieu, on a dormis, tu te rends compte ? » J’atterris sur terre peu à peu. Je danse au rythme de la musique, n’ayant pas peur du ridicule. « Tu as raison, ça réveille ! » J’arrête de danser, m’asseyant sur le lit pour souffler un peu.  Juliette s’assoit aussi.  Je la regarde, tout en souriant. « Mais ça m’a aussi épuisé… » Je plonge mon regard dans le sien.  Je passe main à nouveau dans ses cheveux, tout en me rapprochant d’elle. Je ne sais pas ce que je fais, mais j’en ai envie. J’approche ma tête, et pose mes lèvres sur les siennes. Je l’embrasse, d’un baiser passionné. Pourquoi ? Je ne sais pas, même moi je ne sais pas ce que me prend, je ne sais pas ce que je fais, mais je sais une chose, c’est que ça me plait.

_________________________________________
be you ♡
In the shadow of your heart, La nausée, oui, la boule dans la gorge, oui, les larmes brûlantes dans les yeux, oui. Mais pas cette sensation que quelque chose se déchirait dans ma cage thoracique.❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Juliette Delcourt
MESSAGES : 289
ARRIVE(E) LE : 01/12/2013

MessageSujet: Re: andie + soirée posée entre filles (flash-back)   Lun 23 Déc - 21:23

« Ne t'en fais pas, même sur un lit d'hôpital je ferais tout pour faire le réveillon avec toi ! » Je lui souris, nos moments ensemble sont toujours heureux, il est très très rare que ce sourire quitte mes lèvres quand je suis avec elle. Andie est mon idéal féminin, parfois j'ai l'impression de me voir en elle, même si l'on est assez différente. Nos points communs nous rassemblent, mais aussi nos centres d'intérêt qui sont différents. On s'adapte l'une à l'autre et cela nous permet de découvrir plein de choses. Ce que j'aimais chez elle, c'était son côté de mauvaise perdante, certaines personnes peuvent détester ça, mais moi c'est un côté de sa personnalité qui me fait rire. Dans ses mots à l'égard de son colocataire, je sentais qu'elle voulait absolument que je gagne, ça se devine tellement facilement. « Je t'entraînerais et tu seras plus qu'opérationnelle pour mettre la pâté à Adam ! Bon on fera ça quand il fera plus chaud par contre, car si tu tombes malade à cause de moi je m'en voudrais ! » [...]

J'attrape ses mains et l'attire vers moi. Une fois qu'elle est à ma hauteur, je passe mes bras autour de son cou et danse avec elle au rythme de la musique. Je lui souris. Elle s'assoie, alors je fais pareil. « C'est le choc des deux situations qui font qu'on s'épuise plus vite ! À dormir et à danser juste après, ça fait un choc thermique et la tête tourne ». Je rigole légèrement et plonge mon regard dans le sien. Plus aucun son ne sort de nos bouches, on entend seulement la musique. Je la vois se rapprocher de moi, je me sens bizarre, nous sommes très proches l'une de l'autre. Nos lèvres se touchent et nous échangeons un baiser passionné. Par réflexe, je m'éloigne d'elle, ma respiration s'accélère, je ne sais plus ce que je fais. Je pose ma main sur sa joue et la caresse doucement avec mon pouce. Mon regard dans le sien, je me mords légèrement la lèvre avant de fermer les yeux et de déposer mes lèvres contre les siennes à mon tour. Je ne sais pas ce qui nous arrive, qui aurait pu croire cela un jour. Je passe mon second bras autour d'elle, en intensifiant un peu plus le baiser que l'on échange. Nos lèvres se séparent de nouveau, mais nous restons proches, je sens son souffle contre mon visage. « Mm ... » je m'éloigne d'elle et passe ma main dans mes cheveux « ... merde ! » Un nouveau silence s'installe entre nous. « Je n'imaginais pas forcément la soirée comme ça ... » Je ne comprends plus ce qu'il se passe, je ne le contrôle plus, mon corps agit tout seul et oublie un peu ce qui est censé être le plus raisonnable. Mon regard ne peut plus quitter le sien, mon sourire qui est pourtant tout le temps sur mes lèvres quand je suis avec elle a disparu. Je cherche à comprendre, pourquoi on a fait ça, étais-ce sur le moment ou alors on en avait simplement très envie. Je penche plus pour la deuxième option, on a déjà fait des milliers de soirées toutes les deux et il ne s'est pourtant jamais rien passé. Je suis un peu paniquée de ce que cela va entrainer.

J'ai eu quelques soucis avec la réponse, mon ordinateur s'est éteint deux fois sans que j'ai enregistré ma réponse, ça m'a un peu énervée :ange:. J'espère que ma réponse te plaira quand même  :kawai: 

_________________________________________
❝ la vie n’a pas un sens prédéfini.
tu dois créer un propre sens à ta vie ❞

je ne sais pas si c’est maman qui avait raison ou si c’est le lieutenant Dan, je sais pas si nous avons chacun un destin ou .. si nous nous laissons porter par le hasard comme sur une brise mais je crois que c’est peut-être un peu des deux peut-être un peu des deux arrive en même temps.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Andie Pritchard
MESSAGES : 154
ARRIVE(E) LE : 02/12/2013

MessageSujet: Re: andie + soirée posée entre filles (flash-back)   Jeu 26 Déc - 6:04

« Tu vas être belle sur le lit d’hôpital en train de picoler ! » Je rigole, tout en imaginant la scène. Ca peut être une expérience après tout. Le jour du réveillon, sur dans un hôpital, essayant par tous les moyens de boire un verre d’alcool, danser dans sa chambre, et même crier bonne année. Honnêtement, maintenant, j’imagine moins ma vie sans elle, je m’imagine mal me réveiller, tout sourire, être heureuse, donner de la joie de vivre aux personnes qui sont tristes. En fait, celle qui me fait tout ce bien, c’est Juliette, elle, et uniquement elle. Ma vie ce résume à cette femme. Cette demoiselle, qui quand j’étais plus jeune, n’était rien pour moi est devenue une personne pour qui je peux donner ma vie. Une personne, qui compte plus que tout à mes yeux. Sauf que je n’ose pas lui dire. Non, car j’aime garder une part de mystère chez moi, un petit jardin secret. Même si elle doit se douter de tout ça. Elle doit savoir, à quel point je tiens à elle. Je n’ai pas besoin de lui dire, elle me connait, elle me connait mieux quiconque. Elle sait tout de moi, de A à Z. Elle sait quand je ne vais pas bien, et ça, peu de personne arrive à le voir grâce à mon sourire.

Et c’est là que tout bascule. Un baiser. Un baiser a lieu, j’ai embrassé Juliette. J’ai déposée mes lèvres sur les siennes. Le pire dans l’histoire, est que j’ai aimé. J’ai aimé ce baiser avec elle. J’ai aimé l’embrasser. J’ai aimé le fait de me dire que j’ai eu cette chance. J’ai même adoré le fait de l’avoir embrassée. Sauf que non. Je ne suis pas lesbienne, ou bisexuelle. Je suis hétéro, j’aime les hommes plus que tout. Mais c’est flou dans mon esprit, elle a mit le trouble total. « Je… Je suis désolée, je n’aurais pas du… » Je suis pire que gênée, je ne sais pas ce qui m’arrive. « Je pense que je vais y aller… » Je quitte le lit en vitesse, ne prêtant plus attention à Juliette, rassemblant mes affaires le plus vite possible. « Merci pour tout, on se verra plus tard, bye ! » Et je pars, paniquée chez moi. Je tremble, je ne me sens pas bien. Elle hante mes esprits, je ne pense qu’à son visage, je ne pense qu’à elle.

RP TERMINÉ

_________________________________________
be you ♡
In the shadow of your heart, La nausée, oui, la boule dans la gorge, oui, les larmes brûlantes dans les yeux, oui. Mais pas cette sensation que quelque chose se déchirait dans ma cage thoracique.❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: andie + soirée posée entre filles (flash-back)   

Revenir en haut Aller en bas
 

andie + soirée posée entre filles (flash-back)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Reglement de compte entre filles
» Gouter d'anniversaire entre filles !!!
» Week-end entre filles! :-)
» Les bouffes entre filles, ou entre mecs
» Soirée entre filles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: COUPEZ :: people always leave-