AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 + that's insane how much we hate each other (nate)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Violet Moriarty
MESSAGES : 2041
ARRIVE(E) LE : 19/10/2008

MessageSujet: + that's insane how much we hate each other (nate)   Sam 7 Déc - 11:30

we are not meant to be together
Whatever. The point is at the end of the day, all your bluster and BS don't mean anything to math because math don't care. And neither do I.

❖ ❖ ❖


Une semaine que j'étais rentrée à Tree Hill. J'avais pu revoir Lucas, mes frères et soeurs et même monsieur Gaufrette que j'avais laissé ici. Le retour au source me faisait du bien. Tourner dans les Etats-Unis, rencontrer des musiciens talentueux, tout ça était très plaisant mais rien ne pourrait jamais remplacer Tree Hill dans mon coeur. Et plus la semaine avançait et plus je me rendais compte que je ne voulais peut-être pas repartir. J'avais également fait la connaissance de Juliet Rhodes, la petite amie de Lucas. Elle était tout aussi charmante qu'il me l'avait décrite. J'aurais voulu moi aussi avoir quelqu'un à présenter. Mais le seul qui était autorisé à être vu avec moi était Nathan Scott. Une blague ! La plus grosse blague qu'on aurait pu me faire un jour. Nos agents avaient décidés pour que notre plus grand bien, simuler un couple ensemble lors de notre retour à Tree Hill et pendant environ six mois continuer à jouer cette comédie. Je n'en avais clairement pas envie et pour des dizaines de raisons qui me semblaient évidentes : Lucas, c'est un gros naze, cela nuirait plus à mon image que le contraire...

Pourtant aujourd'hui, j'étais bel et bien sur la promenade de Tree Hill, assise à une table à attendre qu'il arrive. Un rendez-vous dans un lieu assez peu fréquenté par nos connaissances. Je ne tenais pas à ce que tout le monde nous voit ensemble. Nos agents voulaient qu'on parle à deux de cette idée. Nous allions tous les deux refuser j'en étais certaine. Alors lorsque je le vis arriver, je ne souris pas et je lui lança simplement : « Salut, je ne veux pas jouer la comédie, toi non plus, bref rien ne nous y oblige et on ne le fait pas d'accord ? » Je feins un sourire et commença presqu'immédiatement à me lever pour partir. Son sourire supérieur ne m'avait profondément pas manqué.

©EKKINOX

_________________________________________
THE TRICK IS DON'T FALL IN LOVE
And I don't want to see what I've seen, to undo what has been done. Turn off all the lights, let the morning come, come...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://backtotreehill.1fr1.net
avatar
Nathan Scott
MESSAGES : 145
ARRIVE(E) LE : 05/12/2013

MessageSujet: Re: + that's insane how much we hate each other (nate)   Sam 7 Déc - 13:49

we are not meant to be together
Don't say I never gave you anything.

❖ ❖ ❖


Finalement, j’avouais être bien installé dans ma nouvelle demeure, celle que je venais d’acquérir dans la petite ville de mon enfance. Au bord de l’eau, comme la villa de mon père, que j’avais si souvent emprunté pendant mon adolescence, y organisant les fêtes les plus déjantées, y invitant toujours plus de jeunes lycéens en quête de divertissement. Je m’étais fait pincer à plusieurs reprises et, à chaque fois, Dan Scott avait tourné la page d’un bref revers de la main, tandis que je promettais de meilleurs résultats aux prochains matchs. Petit déjà, j’avais compris l’espèce de chantage qui fonctionnait avec lui ; je faisais miroiter une victoire, un entrainement plus intensif, et il me passait tout. Du moins, c’était ce que j’avais imaginé. En réalité, je comprenais aujourd’hui qu’il avait saisi mon jeu, s’en servait pour resserrer la pression autour de mon cou. Et j’étais tombé dans le piège à chaque fois.

La maison était silencieuse lorsque je fermai la porte derrière moi, que je passai devant les deux voitures de sport garées devant le porche. Je marchai d’un bon pas, jetai un dernier coup d’œil à la demeure que mon agent m’avait conseillé d’acquérir prestement. Ce retour à Tree Hill, c’était également son idée, une invention de plus afin de prouver aux gens que je n’étais plus un gamin imbu de lui-même, qui souhaitait se racheter une conduite. Par ailleurs, en cet instant précis, je m’avançais vers sa seconde idée. Haley James. Elle était la meilleure amie du demi-frère que, certes, je ne connaissais pas vraiment, mais que j’avais toujours violemment détesté, rejeté. Nous avions tous les trois côtoyé le même lycée, j’avais tenté un rapprochement avec elle afin de blesser Lucas, mais elle ne s’était pas laissé berner. Seulement, à présent, j’avais cette occasion à nouveau. Tout semblait sourire à mon demi-frère. Probablement pas autant qu’à moi, il fallait avouer que je réussissais tout ce que j’entreprenais depuis quelques années, mais assez pour me frustrer. La victoire des Ravens, ses fiançailles, que j’avais apprises au détour d’une conversation avec un ancien ami du lycée. Peut-être me faisais-je de plus en plus à l’idée de jouer avec le feu. De m’abandonner aux conseils de mon agent sportif et de ses foutues idées.

J’arrivai sur la jetée avec quelques minutes de retard. En effet, Haley et moi avions convenu d’une heure, afin de discuter de ce fameux projet qui nous avait été imposé. J’avais senti, au ton de sa voix, sa contrariété, j’avais même deviné une certaine anxiété. Cependant, cela ne m’étonnait pas. A l’époque du lycée, déjà, elle n’avait jamais feint être attirée par moi, ni même intéressée. Je la vis immédiatement, assise à une table de pique-nique, m’en approchai, les mains dans les poches, un sourire assuré sur les lèvres. Je la saluai d’un signe de la tête.

« Salut, je ne veux pas jouer la comédie, toi non plus, bref rien ne nous y oblige et on ne le fait pas d'accord ? » m’accueillit-elle froidement, tandis que je m’installais face à elle.

Ses mots me tirèrent un sourire amusé, moqueur, quelque peu taquin. A vrai dire, ce refus total m’inspirait une certaine confiance. Elle semblait parfaitement irritée par l’idée. Et, plutôt que de me sentir rejeté, je me sentis plus assuré encore. Plus assuré que jamais. Je lui adressai un sourire faussement complice, posai mes yeux sur ses traits fins. « Pas d’accord, non. » soufflai-je, penaud. « Je pense, au contraire, que c’est une bonne idée. De cette publicité, on en a besoin tous les deux, non ? » Phase une, amorcée.

©EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Violet Moriarty
MESSAGES : 2041
ARRIVE(E) LE : 19/10/2008

MessageSujet: Re: + that's insane how much we hate each other (nate)   Sam 7 Déc - 19:40

we are not meant to be together
Whatever. The point is at the end of the day, all your bluster and BS don't mean anything to math because math don't care. And neither do I.

❖ ❖ ❖


J'avais exprimé mon point de vue en le regardant à peine et j'étais déjà prête à vaquer à d'autres occupations bien plus intéressantes que celle-là. Mais sa voix m'interrompit. « Pas d’accord, non. » Je levais la tête vers lui interloquée. « Je pense, au contraire, que c’est une bonne idée. De cette publicité, on en a besoin tous les deux, non ? » Honnêtement j'avais envie de lever les yeux au ciel et de le planter là. Avais-je besoin de cette publicité ? Oui et non. Mon agent me connaissait dès bien il savait que je ne voulais pas feindre la comédie alors que je croyais encore au prince charmant comme une gamine de douze ans. Et il savait aussi que la cible que je visais à travers ma musique n'avait strictement rien à voir avec celle qui admirait Nathan Scott. Je ne voulais pas me retrouver avec des midinettes qui envie une vie même pas réelle. Je soupirais avant de reprendre la parole. « Tu as raison oui ! J'ai vraiment envie de jouer la comédie avec toi et de faire la une deux semaines après avec en gros titre Haley James brisée : les révélations sur la tromperie de l'année ! » Mais d'un autre côté, je savais que ça pourrait m'apporter une certaine visibilité non négligeable. Après tout ça allait consister en quoi ? De faux baisers, se balader main dans la main, se montrer ensemble à la célébration du championship ? Ce n'était pas sorcier. Je chassais ces idées de ma tête. Faire ça à Lucas était du pur délire !


©EKKINOX

_________________________________________
THE TRICK IS DON'T FALL IN LOVE
And I don't want to see what I've seen, to undo what has been done. Turn off all the lights, let the morning come, come...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://backtotreehill.1fr1.net
avatar
Nathan Scott
MESSAGES : 145
ARRIVE(E) LE : 05/12/2013

MessageSujet: Re: + that's insane how much we hate each other (nate)   Dim 8 Déc - 14:37

we are not meant to be together
Don't say I never gave you anything.

❖ ❖ ❖


Soudainement, la beauté du paysage qui nous entourait me frappa. Je vivais à Tree Hill depuis ma naissance, mais jamais la ville ne m'était apparue aussi calme, paisible. Certes, je n'étais pas de ceux qui s'attardaient sur la beauté d'une vue, qui s'abîmaient dans la contemplation d'un cours d'eau. Néanmoins, j'étais surpris de n'avoir jamais été sensible au charme de cette petite ville. Je n'étais cependant clairement pas prêt à abandonner la grande vie à Charlotte pour un retour aux sources, c'était évident. Tout ceci, c'était de la grande comédie. Et la comédie continuait son petit chemin, serpentant entre mon interlocutrice, sensiblement tendue à l'évocation de mon point de vue, et moi, détendu, taquin.

« Tu as raison oui ! » J'arquai un sourcil. Sentirais-je une pointe de sarcasme dans sa voix ? Je n'eus pas à patienter pour la suite, car elle enchaina sans interruption, le flot de paroles glissant, sans discontinuité, de ses lèvres. « J'ai vraiment envie de jouer la comédie avec toi et de faire la une deux semaines après avec en gros titre Haley James brisée : les révélations sur la tromperie de l'année ! » Sur ce point-là, peut-être avait-elle raison ? Même si on acceptait la proposition de nos deux agents, je n'allais certainement pas m'empêcher de voir une fille ou deux, discrètement certes, si l'occasion se présentait. Quitte à me faire taper sur les doigts. Cependant, je n'en dis rien. Je hochai la tête de droite à gauche, un sourire sur les lèvres. « Qui dit que ce ne sera pas un gros titre sur moi ? Nathan Scott, trompé par la chanteuse à succès... » tentai-je, le plus sérieusement du monde, avant qu'un petit rire ne franchisse la barrière de mes lèvres. Puis, je fixai mon regard sur ses traits et insistai encore un peu.

« Allez, Haley... Qu'est-ce que tu risques, sincèrement ? » Je ne sus dire ce qui m'inspirait sincèrement dans cette idée. L'intolérable sentiment qui frapperait Lucas en nous voyant ensemble, ou le bien que cette fausse relation ferait à ma réputation. J'abandonnai les décryptage et me concentrai sur elle à nouveau. « Et, qu'est-ce que tu en sais ? Ce sera certainement plus drôle que ce que tu imagines. Tree Hill a besoin d'un peu d'animation. » conclus-je en jetant un coup d'oeil aux alentours. Paisible, calme. Oui, Tree Hill avait définitivement besoin du retour de Nathan Scott.

©EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Violet Moriarty
MESSAGES : 2041
ARRIVE(E) LE : 19/10/2008

MessageSujet: Re: + that's insane how much we hate each other (nate)   Dim 8 Déc - 15:15

we are not meant to be together
Whatever. The point is at the end of the day, all your bluster and BS don't mean anything to math because math don't care. And neither do I.

❖ ❖ ❖


« Qui dit que ce ne sera pas un gros titre sur moi ? Nathan Scott, trompé par la chanteuse à succès… » Je ne le quittais pas des yeux, essayant de déceler chez lui, une once d'espoir, d'humanité ou de sincérité. Mais en six ans il était resté le même Nathan Scott que j'avais connu. Toujours aussi imbus de lui même, toujours aussi sûr de lui, de ses choix et de sa vie. J'avais longuement hésité à lui donner des cours de tutorat au lycée et puis je m'étais résignée. Il ne changerait pas juste parce qu'il serait à mon contact. Je ne pouvais pas changer le monde. Et quelques secondes après avoir prononcé sa phrase il se mit à rire. Je levais les yeux au ciel face à sa réaction. Je ne le comprenais pas et en même temps j'étais sûre de sa profonde solitude. Personne ne devenait comme ça par hasard. « Allez, Haley... Qu'est-ce que tu risques, sincèrement ? » reprit-il. Plein de choses et surtout ton amitié avec Lucas. Mais la loyauté il ne devait pas connaitre. Tu soupiras une nouvelle fois. « Lucas est mon meilleur ami et tu le sais. C'est exactement comme au lycée. Tu seras bien content de pouvoir le faire enrager. » Mais je savais aussi que mon meilleur ami comprendrait pourquoi je suis obligée et surtout comprendrait que je ne prend aucun plaisir à jouer la comédie. « Et, qu'est-ce que tu en sais ? Ce sera certainement plus drôle que ce que tu imagines. Tree Hill a besoin d'un peu d'animation. » Drôle pour lui oui ça sûrement. Drôle pour moi certainement pas. Les pensées se bousculaient dans ma tête : mon agent qui me harcelait tant que je ne le ferais pas, Nathan qui semblait vouloir absolument le faire, et puis je me rendais compte que j'en avais peut-être un peu besoin aussi si je voulais continuer à évoluer. Je pincais mes lèvres, pris une inspiration avant de commencer à dire : « Ok je vais le faire mais à plusieurs conditions : il est hors de questions que tu te fasses pincer avec une autre fille sinon je détruis ta réputation avec une guerre de tabloïds dont tu te passerais bien pour ton image et évidemment tu laisses Lucas tranquille et hors de tout ça !»


©EKKINOX

_________________________________________
THE TRICK IS DON'T FALL IN LOVE
And I don't want to see what I've seen, to undo what has been done. Turn off all the lights, let the morning come, come...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://backtotreehill.1fr1.net
avatar
Nathan Scott
MESSAGES : 145
ARRIVE(E) LE : 05/12/2013

MessageSujet: Re: + that's insane how much we hate each other (nate)   Dim 8 Déc - 15:54

we are not meant to be together
Don't say I never gave you anything.

❖ ❖ ❖


J'essayais, tant bien que mal, de déceler une once, une infime réponse dans la prunelle de ses yeux. Mais elle était imperturbable. Seule ses lèvres plissées, un visage sérieux et calme que je connaissais bien chez elle, c'était celui que je lui avais toujours connu lorsque nous avions partagé la même salle de cours, trahissaient une certaine inquiétude. Craignait-elle vraiment pour sa réputation ? En un sens, je la comprenais. Elle était très appréciée, et n'avait jamais commis un pas de travers. Elle n'était pas du genre à faire les premières pages des journaux à scandale. Alors qu'en la matière, j'étais immunisé. On me prêtait, chaque semaine, une nouvelle conquête, une nouvelle frasque, un nouvel esclandre. En conséquence, même si cette histoire foirait complètement, je n'en souffrirais pas outre mesure. Au moins aurais-je eu le mérite d'avoir partagé une relation plus longue qu'à mon ordinaire. Haley James, en revanche... C'était une toute autre version.

Lorsqu'elle prononça soudainement le prénom de Lucas, je plissai le nez. Cette évocation avait le don de me mettre hors de moi. Parce que j'avais grandi avec l'idée qu'il était responsable du fossé entre mes deux parents, je l'avais détesté dès les premières années. Nous n'avions absolument rien en commun. Peut-être seulement mon interlocutrice, si elle acceptait. Je ne la coupai néanmoins pas. Elle avait raison. S'il pouvait souffrir de cette situation, cela n'en serait que du bonus. Certes, cette situation semblait puéril. Mais c'était ce que je devenais en la présence de mon demi-frère. Je n'étais plus que l'enfant blessé par l'évocation de son prénom au milieu d'une dispute parentale. Je me sentais seul face à un miroir qui me renvoyait une image que je n'appréciais pas. La voix d'Haley me ramena à la réalité, je glissai mes mains sur le bois de la table, les regardai pendant quelques secondes en écoutant le son de sa voix. C'était vrai qu'elle avait une jolie voix. Envoutante. Même lorsqu'elle ne chantait pas.

« Ok je vais le faire mais à plusieurs conditions. » fit-elle, ce qui me tira un sourire franc. Je relevai les pupilles et vrillai ses traits d'un regard curieux, avide. J'en connaissais déjà une. Elle ne m'autoriserait aucune provocation envers Lucas. C'était évident. « Il est hors de questions que tu te fasses pincer avec une autre fille sinon je détruis ta réputation avec une guerre de tabloïds dont tu te passerais bien pour ton image et évidemment tu laisses Lucas tranquille et hors de tout ça ! » J'acquiesçai. Ces conditions étaient raisonnables. « Bien. » fis-je avec un sourire satisfait. J'avouais être content de moi. « Mes conditions à présent. » Je tirai un écrin de ma poche. Voyant son regard quelque peu surpris, je souris plus encore. Puis l'ouvris. C'était un simple bracelet en or blanc, un seul diamant. Quelque chose de discret. Qui lui ressemblait, très probablement. Un cadeau qui ne passerait pas inaperçu à son poignet, lorsqu'un regard aguerri s'y pencherait. Une idée de mon agent. « Ne dis pas que je ne t'ai jamais rien donné. » soufflai-le en lui prenant la main afin de le lui passer.

©EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Violet Moriarty
MESSAGES : 2041
ARRIVE(E) LE : 19/10/2008

MessageSujet: Re: + that's insane how much we hate each other (nate)   Dim 8 Déc - 16:32

we are not meant to be together
Whatever. The point is at the end of the day, all your bluster and BS don't mean anything to math because math don't care. And neither do I.

❖ ❖ ❖


J'étais stupide, complètement stupide. mais que me passait-il par la tête pour que j'accepte de me montrer en compagnie de Nathan Scott, en tant que petite amie officielle alors que tout ce que ça pouvait faire serait négatif. Je me haïssais déjà intérieurement. « Bien. » dit-il simplement après avoir écouté ce que je lui demandais. C'est tout, il acceptait sans sourcilier. Etrange, très étrange… « Mes conditions à présent. » Surprise, je fronçais les sourcils. Comment ça ses conditions ? En quoi avait-il des conditions ? Il ne me semblait pas en position de force. Je vis sa main droite se diriger vers sa poche et elle en ressortie avec un écrin. Il me faisait une blague là non ? Il l'ouvrit et laissa apparaitre un bracelet sublime en argent avec un diamant qui habillait le tout. En temps normal j'aurais adoré ce bracelet qui correspondait parfaitement à tout ce que j'aimais et tout ce que je portais mais là « Ne dis pas que je ne t'ai jamais rien donné. » Toujours sous le choc je ne réagis même pas lorsqu'il me l'attacha autour du poignet et soudainement je repris mes esprits et dégagea mon bras. « Tu te fous de moi ? » Je détacha le bracelet et le posa devant lui. « C'est ça tes conditions ? Que je porte ce bracelet et que je sois identifiée en tant que ta chose ? » La mauvais caractère des James refaisait surface. Je refusais de porter quoique ce soit qui vienne de lui. Je savais déjà quels arguments il allait avancer et je savais qu'ils étaient recevables mais je ne pouvais pas juste accepter et ne pas me défendre avant. J'avais l'impression d'être un pauvre pantin qui n'avait pas le choix, je me sentais coincée et je détestais ça !


©EKKINOX

_________________________________________
THE TRICK IS DON'T FALL IN LOVE
And I don't want to see what I've seen, to undo what has been done. Turn off all the lights, let the morning come, come...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://backtotreehill.1fr1.net
avatar
Nathan Scott
MESSAGES : 145
ARRIVE(E) LE : 05/12/2013

MessageSujet: Re: + that's insane how much we hate each other (nate)   Dim 8 Déc - 17:02

we are not meant to be together
Don't say I never gave you anything.

❖ ❖ ❖


Comme mes doigts effleuraient son poignet, je sentis qu'elle s'était contractée, raidie. Peut-être cela avait-il été une mauvaise idée ? Mais, après tout, j'avais accepté ses conditions sans heurt aucun. Elle me devait bien la pareille, si on y réfléchissait. Je ne bronchai pas lorsqu'elle dégagea son bras, avec une hargne qui n'était certainement pas feinte. Son mouvement me tira un sourire amusé. Avais-je sincèrement imaginé que Haley James allait accepter sans tenter une petite révolte ? Non. J'avais, par avance, deviné sa réaction. Néanmoins, cela n'empêcha pas à mon palpitant de manquer un battement lorsqu'elle prit la parole. « Tu te fous de moi ? » Je baissai les yeux sur le bijou qu'elle avait posé devant moi, pinçai les lèvres, la laissai continuer sa tirade de féministe infatigable. C'était bien ce que c'était, après tout. Elle me le prouva par son discours. « C'est ça tes conditions ? Que je porte ce bracelet et que je sois identifiée en tant que ta chose ? » Je relevai les yeux dans sa direction, hochai vivement la tête de gauche à droite, en signe de dissentiment.

« Ma chose ? » répétai-je sur un ton quelque peu condescendant. Je trouvais sincèrement qu'elle grossissait le trait de l'incident. Je ne l'avais pas demandée en mariage, ni même priée d'être collée à moi sept jours sur sept. J'avais simplement trouvé qu'il s'agissait d'une bonne entrée en matière. Cela attirerait les regards sur elle, attiserait quelques rumeurs. C'était un bon début. « C'est juste un cadeau, Haley. » fis-je en la regardant droit dans les yeux, afin qu'elle comprenne que je ne mettais pas plus de signification là-dedans que ce que je le disais. Je fis glisser le bijou entre mes doigts quelques courtes secondes, le serrai dans ma paume, avant de la rouvrir et de le tendre à nouveau dans sa direction. « S'il te plaît. Disons que c'est simplement en gage de ma bonne volonté. » Pourquoi me sentais-je brusquement rejeté ? Comme si j'avais placé tous mes espoirs dans ce bracelet. C'était idiot. Je jouais, c'était tout. Il fallait que je me souvienne de cela.

©EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Violet Moriarty
MESSAGES : 2041
ARRIVE(E) LE : 19/10/2008

MessageSujet: Re: + that's insane how much we hate each other (nate)   Dim 8 Déc - 23:46

we are not meant to be together
Whatever. The point is at the end of the day, all your bluster and BS don't mean anything to math because math don't care. And neither do I.

❖ ❖ ❖


Je regardais le bracelet, légèrement dégoutée et désabusée. Nathan Scott était aussi prétentieux que charmant. Et c'est probablement cela que je détestais le plus chez lui. Sa façon de pouvoir obtenir tout ce qu'il voulait et surtout n'importe quelle fille. Je n'étais pas n'importe quelle fille, j'étais Haley James et mentir à tout le monde avec cette petite comédie m'affectait profondément. « Ma chose ? C'est juste un cadeau, Haley. » Oui juste un cadeau qui ferait comprendre à n'importe qui que je sortais soi disant avec lui. Je continuais de fixer le bracelet, lorsque la voix de Nathan me sorti de mes pensées une nouvelle fois. « S'il te plaît. Disons que c'est simplement en gage de ma bonne volonté. » Il tendit le bracelet vers moi. J'allais encore capituler, je le savais. Pourquoi ne pouvais-je pas m'empêcher d'avoir le même sentiment qu'au lycée, de me dire que Nathan n'était pas celui qu'il montrait, qu'il y avait autre chose derrière cette façade. Je soupirais et tendais à mon tour mon bras. « Ok c'est bon, vas-y ! » Il me mit le bracelet et je retirais de nouveau mon bras. Moins il y avait de contacts et mieux ce serait. « Je suppose qu'il va nous falloir un plan. Quand apparait-on ensemble ? Comment ça se passe ? Est-ce qu'on dit la vérité à nos proches où on fait semblant jusqu'au bout ? »


©EKKINOX

_________________________________________
THE TRICK IS DON'T FALL IN LOVE
And I don't want to see what I've seen, to undo what has been done. Turn off all the lights, let the morning come, come...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://backtotreehill.1fr1.net
avatar
Nathan Scott
MESSAGES : 145
ARRIVE(E) LE : 05/12/2013

MessageSujet: Re: + that's insane how much we hate each other (nate)   Lun 9 Déc - 0:11

we are not meant to be together
Don't say I never gave you anything.

❖ ❖ ❖


A vrai dire, si j'avais toujours été confiant, sûr de moi, je traversais en cet instant une véritable, et très sérieuse, remise en question. Dans les yeux de mon interlocutrice, je ne lisais rien d'autre qu'une profonde répulsion à l'idée de jouer cette comédie avec moi. Alors qu'en réalité, il ne s'agissait que de cela. Une comédie. Je ne lui demandais que de feindre. Pas d'apprécier les instants passés en ma compagnie. Il était évident que, pour l'un comme pour l'autre, ce ne serait pas une partie de plaisir. Avait-elle donc oublié les conditions qu'elle m'avait imposée ? Si j'avais accepté ce marché, en premier lieu, c'était principalement pour voir la rage et la peine se peindre sur le visage de mon demi-frère, peut-être jouer un peu avec lui. Cependant, elle venait de m'interdire de le faire. Ne me restait plus que la perspective d'une plus grande empathie du public. Que je sois apprécié, finalement, de tous. Même des familles respectueuses. Que je fasse oublié mon passé tumultueux.

Alors, lorsqu'elle tendit finalement son bras vers moi, je poussai un petit soupir de soulagement. Peut-être ne me repoussait-elle pas complètement. Peut-être la porte était-elle encore un peu entrouverte. Je ne sus dire si cette pensée me réjouissait réellement, ou si elle me faisait peur. Tout à coup, je me mis à craindre de la décevoir. Elle. Haley James. Une fille sans intérêt à l'époque du lycée. Mais qui en gagnait à chaque seconde passant auprès d'elle. J'étais très certainement attiré par le défi qu'elle constituait. J'abandonnais mes réflexions, mes yeux se posèrent quelques instants sur le bracelet qui ornait son fin poignet. En tout cas, je ne m'étais pas trompé dans mon choix. Il lui allait parfaitement. Je souris, tandis que sa voix vint caresser à nouveau mes oreilles.  « Je suppose qu'il va nous falloir un plan. Quand apparait-on ensemble ? Comment ça se passe ? Est-ce qu'on dit la vérité à nos proches où on fait semblant jusqu'au bout ? » Je reconnaissais en elle la tutrice de dix-sept ans. Posant les bonnes questions, prenant des notes, préparant le plan comme s'il s'agissait d'un examen de fin d'années. Je haussai simplement les épaules. Moi, le nonchalant, l'étudiant raté de l'époque, j'y serais allé en improvisant. Et je me serais pris le mur à la première difficulté.

« Eh bien, commençons doucement. Apparaissons discrètement dans un café, ou au restaurant. Puis multiplions les rencontres. » proposai-je d'abord. Je faillis continuer en lui révélant qu'il faudrait certainement que l'un de nous soit vu en train de quitter la demeure de l'autre, mais je craignis que cela ne la fasse changer brusquement d'avis. Aussi décidai-je de répondre aux autres questions.  « Semblant jusqu'au bout. Je te vois assez bien révéler la vérité à Lucas qui ne se gênera pas pour tout faire foirer. Et, alors, les retombées seront bien pires. » Et ça, c'était non-négociable. Du moins, tant qu'elle ne me sortirait pas un argument en béton.

©EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Violet Moriarty
MESSAGES : 2041
ARRIVE(E) LE : 19/10/2008

MessageSujet: Re: + that's insane how much we hate each other (nate)   Lun 9 Déc - 0:26

we are not meant to be together
Whatever. The point is at the end of the day, all your bluster and BS don't mean anything to math because math don't care. And neither do I.

❖ ❖ ❖


Je regardais le bracelet à mon poignet en attendant ses réponses. Je me refusais à apprécier ce bracelet que je trouvais pourtant si ravissant. La chose qui me gênait le plus et qui probablement m'étonnait tout autant était que je ne comprenais pas comment il avait pu choisir et être si proche de la perfection concernant mes gouts. « Eh bien, commençons doucement. Apparaissons discrètement dans un café, ou au restaurant. Puis multiplions les rencontres. » J'opinais de la tête. Il était évident qu'il ne fallait pas s'embrasser à pleine bouche sur un banc du parc de Tree Hill. Et puis ça allait me permettre aussi de m'habituer à sa présence, à cette idée. C'était de la comédie pure et dure et pourtant. Pourtant je ne savais pas comment appréhender la chose. J'avais envie d'en parler à quelqu'un, de me confier. Moi, Haley James, j'avais besoin qu'on m'aide dans mes choix. « Semblant jusqu'au bout. Je te vois assez bien révéler la vérité à Lucas qui ne se gênera pas pour tout faire foirer. Et, alors, les retombées seront bien pires. » Je ne fus pas surprise par sa réponse. J'espérais secrètement qu'il me laisserait carte blanche la dessus, qu'il comprendrait qu'on aurait chacun besoin de se confier à quelqu'un. Mais j'avais oublié à quel point Nathan Scott n'avait besoin de personne. « Lucas ne ferait jamais ça, il m'aiderait...» Je plongeais mes yeux dans les siens, pleins d'espoir mais je compris rapidement que ce n'était pas le peine de continuer plus longtemps. « Ok je comprends.» soufflais-je. « Bon et bien je crois qu'on s'est tout dit ! » Je me levais, prête à y aller une seconde fois. Il allait falloir que j'avoue à Lucas sortir avec son pire ennemi ? Je n'avais aucune idée de ce que je faisais. Je risquais mon amitié avec lui, je risquais la déception de mes proches s'ils découvraient la mascarade. J'allais mentir à tout le monde… « Demain je dirais à Lucas ce qu'il en est, que je suis en couple avec toi… Il faudra que tu rendes ça crédible, que tu ne sois plus ce crétin fini... » Tu soupiras presque désespérée. « Tu pourras me rejoindre au centre commercial après. 18h d'accord ? »


©EKKINOX

_________________________________________
THE TRICK IS DON'T FALL IN LOVE
And I don't want to see what I've seen, to undo what has been done. Turn off all the lights, let the morning come, come...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://backtotreehill.1fr1.net
avatar
Nathan Scott
MESSAGES : 145
ARRIVE(E) LE : 05/12/2013

MessageSujet: Re: + that's insane how much we hate each other (nate)   Lun 9 Déc - 0:48

we are not meant to be together
Don't say I never gave you anything.

❖ ❖ ❖


Je devinais aisément à quel point Haley me détestait en cet instant précis. Me maudissait. Ne pensait certainement qu’à me planter là, et à m’abandonner à mon sort. Je venais de lui interdire de se confier à la personne qui comptait probablement le plus dans sa vie. A vrai dire, il était plus un frère pour elle qu’il ne l’était pour moi, alors que le même sang courait dans nos veines. Pourtant, au fond de moi, je savais que j’avais raison. Lucas n’accepterait jamais qu’elle joue cette mascarade. Il penserait certainement que cela ne lui apporterait que de la mauvaise publicité. Il ne penserait pas à la visibilité. Seulement au fait que sa meilleure amie se boycotte elle-même avec la présence de l’ennemi numéro un. En la regardant fixement, je compris la bataille qui se livrait en elle. Elle tenta d’ailleurs de s’opposer, mais sa phrase resta en suspens. A la place, elle acquiesça à ma demande. « Ok je comprends. » Je répondis d’un signe de tête entendu, lui faisant comprendre que je comptais vraiment sur sa bonne volonté en ce qui concernait ce point. Néanmoins, je savais que je n’avais pas à me faire de souci. Si elle promettait de garder le silence, j’étais certain qu’elle le ferait. Haley était, sans doute aucun, la personne la plus honnête de mon entourage. J’aurais pu mettre ma main à couper. Certes, en définitive, je ne la connaissais pas si bien, mais l’aura qui l’entourait me confortait dans mon idée.

Puis, elle se redressa, se leva complètement. Mes yeux suivirent son mouvement. « Demain je dirais à Lucas ce qu'il en est, que je suis en couple avec toi… Il faudra que tu rendes ça crédible, que tu ne sois plus ce crétin fini... » Je ris à l’insulte à peine dissimulée. Un crétin fini, moi ? C’était un point de vue. Que toutes les filles ne partageaient pas, bien heureusement. « Je pourrais te dire la même chose. Il n’est pas dans mes habitudes de fréquenter des glaçons… » répliquai-je, me demandant si Haley pourrait un jour être un peu plus chaleureuse en ma présence. Car, plus l’on s’impliquait dans ce plan, plus ma curiosité était éveillée. Bon, j’admettais avoir également mes craintes. Mais je les terrais quelque part dans mon esprit. Loin. Bien loin. Je me levai également, baissant la tête sur son corps frêle, le sourire confiant toujours au coin des lèvres. « Tu pourras me rejoindre au centre commercial après. 18h d'accord ? » Je hochai la tête en signe d’assentiment. Me demandai si je parviendrais à faire croire à mes amis les plus proches, Peyton par exemple, que mes intentions envers Haley étaient honnêtes et sincères. Elle qui me connaissait si bien, parviendrait-elle à croire à cette histoire ? Il me faudrait être convaincant. Je savais mentir, je l’avais déjà prouvé maintes fois. « Bien, je serai là-bas à 18h. Sois un peu moins... Enfin, tu sais. » osai-je encore une fois. Je sentais que j'allais adorer la provoquer.

©EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Violet Moriarty
MESSAGES : 2041
ARRIVE(E) LE : 19/10/2008

MessageSujet: Re: + that's insane how much we hate each other (nate)   Lun 9 Déc - 0:58

we are not meant to be together
Whatever. The point is at the end of the day, all your bluster and BS don't mean anything to math because math don't care. And neither do I.

❖ ❖ ❖


J'étais prête à déguerpir d'ici et le plus vit possible. On avait mis les termes de notre accord au clair, on venait en quelques sortes de créer et de signer notre propre contrat. Pour ma part je venais de pactiser avec le diable. Génial… « Je pourrais te dire la même chose. Il n’est pas dans mes habitudes de fréquenter des glaçons… » Mon dieu ce qu'il était puéril et stupide. « Je me doute que les filles avec lesquelles tu traines sont plutôt du genre chaude comme la braise.. » répliquais-je. J'avais même envie de dire vulgaire mais après tout je ne les connaissais pas, et je n'avais certainement pas envie de ressembler à l'une d'elle. Je pris mon sac lorsqu'il reprit la parole. « Bien, je serai là-bas à 18h. Sois un peu moins... Enfin, tu sais. » Oui il était totalement idiot et puéril. Il me prenait pour qui ? Comme si j'allais être assez bête pour faire foirer cela…


©EKKINOX

_________________________________________
THE TRICK IS DON'T FALL IN LOVE
And I don't want to see what I've seen, to undo what has been done. Turn off all the lights, let the morning come, come...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://backtotreehill.1fr1.net
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: + that's insane how much we hate each other (nate)   

Revenir en haut Aller en bas
 

+ that's insane how much we hate each other (nate)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: COUPEZ :: people always leave-